Torréfaction « maison »

Vous aimez le bon café mais n’avez pas toujours le temps ni l’envie de vous déplacer, parfois assez loin, pour pouvoir l’apprécier dans un établissement bien équipé? Vous vous êtes toujours intéressé à la transformation du café sans jamais avoir réellement testé ou observé le processus de la torréfaction?Ne cherchez plus : avec quelques conseils, vous pourrez vous lancer dans votre propre entreprise de torréfaction… maison!

La torréfaction maison est un moyen simple (et pourtant très compliqué lorsque l’on veut bien faire) de disposer d’un bon café chez soi. Le simple fait de vouloir torréfier un bon café vert est déjà une grande étape sur le dur chemin à la recherche du café de qualité.

Il y a énormément de manières différentes de torréfier son propre café, en passant des appareils conçus spécifiquement pour la torréfaction à une simple poêle.
Le résultat dans la tasse peut être excellent, même avec la plus simple des méthodes, le tout étant de s’y prendre correctement.

Une fois que vous aurez découvert votre propre méthode pour torréfier le café, il vous suffira de faire varier les sortes de café vert pour pouvoir découvrir et déguster des saveurs différentes.

Mais attention à ne pas prendre la torréfaction avec trop de légèreté : il s’agit bel et bien d’un art, puisque cette étape de transformation des grains de café est essentielle pour pouvoir réellement déguster le breuvage final.Ainsi, l’arôme d’un café peut changer du tout au tout selon sa cuisson. Ne vous attendez donc pas égaler les professionnels de la torréfaction dès la première tentative!

Il y a donc 3 étapes à suivre pour pouvoir torréfier son propre café :

1. Choisir un torréfacteur

Pour choisir un bon torréfacteur, deux questions se posent : quelle quantité de café consommez-vous et quelle somme êtes vous prêt à dépenser pour déguster un bon café? En effet, un café bien torréfié doit avoir été grillé à une température donnée, donc avec un certain contrôle du processus. Choisir la méthode simple du café grillé à la poêle se révélera certes moins chère, mais fera perdre de sa saveur au café et ne permettra pas de contrôler parfaitement sa torréfaction.

2. Choisir le café vert

Pour cela pas de secrets, il faut tester différentes sortes de café avant de trouver celui qui vous intéressera réellement. Deux solutions possibles afin de découvrir la gamme de café : se rendre dans des cafés et goûter les spécialités enviées ou acheter différentes sortes de café vert afin de faire son choix directement chez soi. Le prix moyen du kilogramme de café vert oscillant entre 15 et 20 euros, la recherche du bon café et sa torréfaction ne se révélera pas un hobby onéreux, contrairement à ce que pense la plupart des consommateurs avisés.

Néanmoins, en quelques mots, pour un expresso, tournez vous de préférence vers un café brésilien. si vous désirez un café avec du corps, tournez vous vers les cafés brésiliens voire sud-américains, qui ont tendance à être moins acides. Si vous préférez les cafés plein de saveurs, tentez le café éthiopien, qui est plus fruité et plus acide, avec parfois une touche de chocolat. Ces quelques descriptions sont toutefois des généralisations très osées, n’hésitez pas à demander plus de renseignements à votre fournisseur.

3. Torréfier!

Pour ce faire je vous invite tout d’abord à consulter cet article précédent sur les effets de la torréfaction pour avoir un point de vue d’ensemble sur cette méthode.
Les torréfacteurs à convection torréfient le café au contact de l’air chaud, avec un brassage constant et homogène. Pour une application domestique, vous trouverez de petits torréfacteurs qui vous permettront de torréfier de petites quantités de café en une fois, soit assez pour une ou deux personnes. Ces torréfacteurs coûtent relativement peu cher en comparaison des autres machines sur le marché. Les torréfacteurs qui utilisent cette technique tendent à développer l’intensité d’un café, contrairement aux torréfacteurs à tambour qui auront plus tendance à développer le corps du café.

Les torréfacteurs à tambour, beaucoup plus chers, assurent néanmoins un meilleur contrôle sur les conditions de la torréfaction, c’est à dire la durée, la température, en tous cas avec plus d’efficacité que les torréfacteurs à convection.

Avec ces quelques conseils, vous voilà désormais prêts à vous lancer dans la grande aventure de la torréfaction maison. Nous ne saurons assez vous recommander d’être particulièrement attentifs à faire correspondre vos exigences en terme de café à la méthode de torréfaction. Bien que toujours plus de contrôle sur le processus signifie un investissement plus cher, la différence dans la tasse sera significative.

Ainsi, comprendre les différentes étapes de la torréfaction vous aidera à contrôler les saveurs du café et à apprécier les effets de la transformations du café sur sa dégustation.

Produits en relation avec l'article