Maison du Café réinvente le café filtre

Café en grain ou café filtre ou comment Maison du Café sème le trouble dans votre esprit avec du mauvais marketing ? Alors, pépite de café ou de l’or en tablette ? Une innovation signée Maison du café (Sara Lee)

Pour répondre aux attentes de ses clients adeptes des machines à filtre, L’Or a inventé du café moulu en forme de grain.

Un grain représente une dose de 7g environ, ce qui équivaut à une cuillère dosette ou à une tasse de café. Il suffit de mettre la pépite dans le filtre de la machine à café et de la mettre en marche.

Un concept original et pratique pour les inconditionnels des du café filtre.

Saluons une esthétique campagne de publicité très parfum, très luxe … qui vend du café prédosé en tablette (même technologie de compression que pour la lessive) avec un argument qui vaut son poids en marketing fumeux : Arômes de première extraction .

Je m’explique. D’abord pour du café filtre, parler d’extraction c’est plutôt incongru pour un procédé relevant plus de l’infusion (l’extraction étant réservé au mode de préparation de l’espresso), d’autre part, la distinction faite entre une première extraction et une seconde (source Les Echos ) par Sara Lee est une observation partielle élevée au rang de concept. Il est bien entendu que dans le cadre de la préparation d’un expresso, une extraction trop longue (supérieure à 25 sec) peut amener de l’amertume. Dans le mode de préparation de la cafetière à piston (plus proche de celui du café filtre), le café peut être en contact jusqu’à 8 minutes avec l’eau , il n’y aura aucune trace d’amertume pour autant. Si amertume vous trouvez, c’est que le café que vous avez acheté n’est pas bon un point c’est tout.

On savait donc déjà que chez Sara Lee on recrutait des marketeurs chez les marchands de lessive. De source sûre nous savons maintenant que chez Maison du Café, on recrute aussi des marketeurs chez les fabricants d’huile d’olive. Avis aux amateurs.

et pour le plaisir des yeux :

Produits en relation avec l'article