Le café Bio, un succès croissant en Amérique du Nord.

Aujourd’hui l’environnement est au cœur des débats ce qui favorise la consommation de produits biologiques. Le café biologique (dit bio) est cultivé et produit avec un minimum de dommages pour l’environnement. Cette culture n’utilise pas de produit chimique toxique (engrais, pesticides…) et ce pour plusieurs raisons dont par exemple la volonté de soutenir l’agriculture durable.Malgré la récession économique ainsi que les prix très élevés du café bio, entre 2007 et 2008, les ventes de ces produits ont considérablement augmenté au Canada et aux Etats-Unis.Les importations de café bio en Amérique du Nord ont augmenté de 12% en volume en 2008 par rapport à 2007.

logoLe café Bio, produit qui se classe parmi les plus chers (en dollars) expédiés au Canada et aux Etats-Unis l’an dernier, représentait 1/3 des boissons bios vendues aux Etats-unis.

D’après les déclarations de Danièle Giovannucci (ancien consultant de la Banque Mondiale), malgré l’une des plus grosses crises économiques de l’histoire mondiale, l’Amérique du Nord a importé près de 40 millions de kilos de café bio pour une valeur totale d’ 1,3 milliards de dollars.
« Nous pensions trouver une catastrophe potentielle. Ces cafés certifiés, tels que le café bio ou le café issu du commerce équitable sont habituellement très chers » a déclaré Daniele Giovannucci lors d’une présentation à New York.

Pour lui, en période de récession, la consommation de produits haut de gamme aurait du ralentir, mais à son grand étonnement, c’est tout le contraire qui se produit. Les ventes de cafés bios auraient résité aux perturbations économiques parce que l‘industrie du café a été capable de survivre sur l’idée de la sécurité alimentaire.
« Les individus établissent un lien entre les produits bios et certifiés et l’idée d’une plus grande sécurité alimentaire. Ils sacrifieront autre chose ou passeront de la haute qualité à la qualité moyenne mais il y a certainement une grande fidélité à la certification » stipule l’ex-consultant.

Monsieur Giovannucci prévoit une croissance des ventes de café bio de 4,5 à 15% pour l’année prochaine.

Produits en relation avec l'article