Café fins, terroirs & plantation

Cafés fins : connaître et faire connaître.

Jamais les hommes n’ont été aussi proches. Partout, communiquer est essentiel avec internet pour principal vecteur. « La planète café » fait vivre 100 millions de personnes dans le monde qui oeuvrent pour notre seul plaisir ! C’est un produit qui fascine et passionne les professionnels : de la gastronomie fine à l’industrie agroalimentaire.

Cette dernière s’intéresse particulièrement, aux nouvelles demandes du consommateur et y répond. Tout est mis en place pour le séduire : l’emballage, le conditionnement individuel?. défendre ses parts de marchés dans un domaine où l’innovation effectue un grand retour profitant globalement à la qualité de fraîcheur des produits mais aussi à l’esthétisme et à la pédagogie !

 

Du café réveil au café rêveur.

Dans la grande distribution, acheter son café de telle ou telle marque avec la mention « robusta »ou « arabica » ne suffit plus. A chaque café, une fiche d’identité bien définie :

1. origine géographique (d’Ethiopie, du Mexique, du Kenya )
2. Particularités gustatives et aromatiques (« fruité », « corsé » )
3. Description sur la nature et l’histoire de la récolte.
4. Labels de qualité (cafés « bios », « 100% origines » )

Choisir son café prend une dimension humaine et culturelle et inattendue ? En résumé, authentifié, le café sort de la banalité. De la connaissance, il s’élève à la reconnaissance.

 

Article reproduit avec l’aimable autorisation de l’association Connaissance du Café. Tous droits réservés