Le préparation du café demande une attention particulière et des gestes précis

Chaque gramme compte

On peut se poser la question. A quoi ce rituel consistant à peser les grains de café, la mouture (et même la liqueur extraite dans la carafe) peut-il bien servir ? A vous assurer le meilleur café possible au moment de sa dégustation.

Tout est affaire de ratio : 16,5 ml d’eau pour 1 gramme de café

En bon barista professionnel ou amateur que vous êtes sûrement, vous ne souffrez pas un instant le manque de précision. Même s’il est vrai que dans les premiers temps, vous avez dû qualifier de curieuse cette pratique, aujourd’hui vous en tirez tous les bénéfices. Quel bonheur ! Désormais tout café sortant de votre dripper, aeropress ou autre cafetière filtre passe obligatoirement par la balance. Car dans votre apprentissage de l’art de réaliser un bon café, vos « instructeurs » vous ont rebattus les oreilles avec cette exclamation : « Attention au ratio ! ». Et oui, comme en cuisine ou en pâtisserie, tout se pèse. La recette tient à la précision des ingrédients que l’on associe entre eux. Ici, il s’agit de grain de café et d’eau. Rien de plus simple en somme. Et pourtant, il suffit de si peu pour rater sa préparation. Vous avez envie de vous faire plaisir et de prendre le temps… Parfait. Alors, sachez que pour mener à bien une extraction filtre, vous aurez besoin de penser ainsi : « J’ai besoin de 16,5 ml d’eau pour 1 gramme de café ». Or donc, avec 20 grammes de café, votre quantité d’eau idéale sera de 330 ml. Dont acte.

Une large communauté

Vous vous sentez seul et peut-être, même, quelque peu ridicule ? N’ayez crainte, de plus en plus de geeks du café (comme on les appelle et sans pour autant que ceux-ci arborent tatouages et barbes taillées au carré) s’y sont mis, en se procurant des équipements très sophistiqués, d’une grande précision et totalement design (le plaisir est partout). Cette « marotte » qui signe une des particularité de l’univers du café est aussi un point de ralliement. On se reconnaît entre « intégristes » du café de précision et de bon goût, en partageant avec l’ensemble de la communauté à laquelle on appartient, sa propre expérience via des balances connectées (par une application), comme le propose Acaia. Toucher à l’excellence, tout en sachant que l’on n’aura jamais la tasse de café parfaite est une déception. Mais se mettre en quête de l’améliorer à chaque étape de son apprentissage est un espoir infini. Les balances y contribuent.

Produits en relation avec l'article