Café d’orge, café quand même?

Quand on parle de boisson créée à partir d’orge, on pense directement à la bière.

Mais connaissez-vous le café d’orge?

Communément appelé Café d’Orge, ou Caffè d’Orzo en italien, cette boisson est très consommée en Italie comme ersatz de café.

Les deux Guerres Mondiales sont à l’origine de la démocratisation de la chicorée en France pour combler la pénurie de café.
Mais ce manque de café a aussi touché l’Italie durant ces mêmes périodes. C’est l’orge qui a subvenu à ce manque, sous forme d’orge torréfié.
Il est aussi consommé en France – principalement vers la Bretagne, productrice d’orge – mais reste minime. A titre comparatif, le caffè d’orzo prend près de 30% de part de marché en Italie.

Cet orge torréfié est consommé de différentes façons.

Faiblement infusé, l’orge se boit comme une tisane au léger goût de pain grillé.
Les Japonais sont friands de cette tisane d’orge, appelée mugicha.

Café

Une infusion prolongée dévoilera des arômes de café torréfié, avec un peu d’amertume et des notes de noisette.

Préparation du caffè d’orzo:

La préparation de cette décoction est similaire à celle du café oriental (café turc). Faire chauffer de l’eau jusqu’à frémissement.

 

Rajouter alors une cuillère à café d’orge torréfié et moulu, et une cuillère de sucre. Quand le café arrive à ébullition, retirer de la source de chaleur pour éviter que cela ne déborde. Le café d’orge mousse énormément.

Laisser reposer 2 minutes puis servir dans la tasse.

Ces boissons à base d’orge torréfié ne contiennent aucune caféine ou théine, ce qui convient aux personnes sensibles à ces molécules stimulantes.

Vous l’aurez compris, le caffè d’orzo n’a de café que son nom. Il ne s’agit pas de café, mais d’une infusion, qui peut rappeler certains arômes du café.